Voici des aphorismes

de VALERIU BUTULESCU
Ecrivain et homme politique roumain.


[ Retour Page Précédente ]

Jusqu'à la délivrance de l'acte de décès,

 personne ne peut se considérer comme vraiment mort.

x

Une vraie revue est celle qui me publie !

x

Avec mes primes

 j'acquitte mes amendes.

x

La paresse doit être très fatigante.

 Ce sont les paresseux qui se reposent le plus.

x

On a écrit

 pendant un millénaire

 avec des plumes d'oies;

 les oies ont beaucoup contribué

au développement de la culture.

x

Sisyphe ne mourra pas de fatigue,

 mais d'ennui.

x

Les gens soupirent

 de la même manière

 dans toutes les langues.

x

Un parlement de démons

 est naturel dans une société diabolique.

x

N'est pas limité

 celui qui est conscient de ses propres limites.

x

L'ignorance est un très lourd fardeau,

 mais celui qui le porte ne le sent pas.

 

[ Retour Page Précédente ]

 © Gilles GARRIGUES 2006